22. Chapelle Saint-Joseph - Abbatiale de Fécamp

Aller au contenu
Abbatiale
27-   Chapelle Saint-Joseph (Anciennement Saint-André)
XIIIe siècle.

Chapelle Saint-Joseph
Les Vitraux :
Meneaux de style gothique flamboyant au fenestrage, pour les vitraux offerts en 1518 par Antoine Bohier.
Verrière du XVe siècle. A droite saint Jean l’Evangéliste sur fond de rouge tient son attribut symbole, un calice d’or. A gauche, saint  Pierre, nimbé de rouge tient un livre de la main droite et une clé de la main gauche.
 
Le retable monumental du XVIIe siècle, encadré de deux colonnes, offre un décor élégant et fourni, agrémenté d’incrustations de marbres colorés. Un tableau représentant une Descente de Croix en ornait le centre avant la Révolution. En 1869, on y plaça un bas-relief de la Sainte Famille, sur le fronton : une Fuite en Egypte. Deux statues de 1873 encadrent l’ensemble : à gauche, saint Fiacre, à droite, sainte Anne et la Vierge. La piscine-crédence date du XIIIe siècle.
Le tombeau de Robert de Putot (1307-1326) 
À droite en entrant dans la chapelle, le tombeau forme séparation avec la chapelle des Saints-Patrons. Le visage du gisant nous renvoie les traits d’un homme énergique, de solide corpulence. Les parois du monument sont ornées de bas-reliefs évoquant l’enfance du Christ.
 
Le tombeau de Guillaume de Putot (1285-1297)
Il est installé dans un enfeu, à gauche. Guillaume de Putot, les pieds appuyés sur un lion, est allongé sur la dalle de pierre entre deux arcs dont les gâbles rejoignent ceux du dais ouvragé qui l’abrite. La tête au large front et à la mâchoire volontaire est là pour rappeler qu’il batailla pour faire respecter le droit de Haute Justice de l’abbaye contre la puissance royale. Des bas-reliefs évoquent des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament.
Retourner au contenu