9.a Chapelle du Calvaire - Abbatiale de Fécamp

Aller au contenu
Abbatiale
9.a -     Chapelle du Calvaire
XIIe siècle.
(Anciennement de Saint-Taurin)
Chapelle du Calvaire
Chapelle construite sous l’abbatiat de Henry de Sully (1139-1188).
Le calvaire et l’autel en bois de l’ébéniste fécampois Caron datent du XIXe siècle.
Deux groupes d’orants* provenant de l’ancien Jubé (XVe -XVIe  siècle démonté en 1802, ont été placés devant l’autel du Calvaire. Les figures sont de vrais portraits et leurs grosses mains sont jointes avec ferveur. L’un d’eux, peut-être aveugle, s’appuie d’une main sur l’épaule du moine qui le précède, et de l’autre tient un sac fermé par un gros nœud où l’on devine le dos du livre qu’il contient. Dans le groupe de gauche, on peut reconnaitre saint Pierre agenouillé et priant.

Eléments sculptés du Jubé également dans un enfeu, ils ont été placés sans ordre logique entre eux. Un Christ ressuscité domine le tout. Au dessous, deux éléments d’une Trinité : le Saint-Esprit tient la colombe, ailes déployées, le Christ porte sa Croix. En bas, à droite, le Christ (dont la tête a été dérobée apparaît à saint Thomas. A gauche, quatre silhouettes de moines, dont deux se donnent le Baiser de Paix. Entre les deux groupes la Vierge est assise. Au registre inférieur, des Apôtres sont endormis dans des poses naturelles, d’autres sont en prière. A droite, on peut reconnaître Judas et son sac de pièces.
                                                                
* orant : personnage représenté dans l’attitude de la prière.
Retourner au contenu